Que se passe-t-il en cas d’accident de la route lorsqu’un motard est victime ?

Notre cabinet Mezi met ses compétences à la disposition des motards. En effet, si un motard est victime d’un accident, notre cabinet l’accompagnera lui ainsi que sa famille même dans le cas où il serait victime d’un accident qui a causé la mort de celui-ci. Le motard ou bien sa famille en cas de décès sera donc indemnisé et notre cabinet fera en sorte d’obtenir une indemnisation à la hauteur de votre préjudice et de vous aider et vous accompagner durant toute la procédure qu’elle soit civile (demande d’indemnisation) ou pénale (procès). 

Notre cabinet expert en dommage corporel viendra défendre le motard victime et lui permettra de ne pas se faire avoir par la compagnie d’assurances s’agissant de l’indemnisation. En effet, les compagnies d’assurances ont pour but de faire du profit et donc de ne pas vous attribuer une indemnisation à la hauteur de vos préjudices corporels tant dis que notre cabinet défendra votre cause auprès de la compagnie d’assurances. Le cabinet veillera à ce que votre responsabilité ne soit pas engagée c’est-à-dire, prouver l’absence de faute du conducteur motard. Et, dans un second temps, nous ferons valoir tous les préjudices subis : physiques, psychologiques, patrimoniaux et extra patrimoniaux du motard victime d’accident.

Que se passe-t-il dans le cas ou le conducteur de moto accidenté avait un passager avec lui ? 

Dans le cas ou un motard ou un quelconque conducteur d’un deux-roues transporte avec lui un passager et qu’ils ont un accident. Pour la victime passagère c’est la loi Badinter qui s’applique. C’est-à-dire que la victime passagère est considérée comme une victime protégée donc quelles que soient les fautes reprochées au motard, au conducteur du deux-roues ou à l’automobiliste, la victime passagère aura droit à une indemnisation. Le passager victime devra donc contacter un avocat expert en dommage corporel. Puis, elle devra se rapprocher soit de l’assurance du motard soit de celle de l’automobiliste qui est fautif. 

Pour les motards victime d’accident, c’est souvent plus compliqué de se faire indemniser car les juges ont des préjugés sur eux. Par exemple, on dit que les motards roulent trop vite ou bien qu’ils se faufilent entre les voitures et selon les juges, la majorité des accidents dans lesquels les motards sont impliqués, les conducteurs de moto seraient fautifs et responsables de l’accident dans la plupart des cas. Les magistrats ont donc une vision dangereuse vis-à-vis de la conduite des conducteurs de motos, de deux roues et plus particulièrement des gros cylindrés. C’est aussi pour cette raison que nous vous conseillons de prendre un avocat expert en dommage corporel.

Ensuite dans le cas où l’assurance invoquerait une faute du motard conducteur victime, et qui du coup, voudrait réduire ou bien supprimer son droit à l’indemnisation, elle devra impérativement fournir deux preuves ;

Premièrement elle devra prouver qu’il y a eu l’existence d’une faute de la part du motard conducteur victime. Dans un second temps, la compagnie d’assurances devra rapporter la preuve que cette faute a eu une influence directe et certaine sur la réalisation de l’accident de la route et que le préjudice découlant.

N’hésitez pas à nous contacter en cas d’accident. Notre cabinet Mezi situé à Marseille est expert en dommage corporel et agi dans toute la France. Nous faisons tout pour répondre au mieux aux attentes de nos clients. 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest