Accident de vélo

Le jeudi 23 septembre dans le 1er arrondissement de Paris, un terrible accident s’est produit. 

Un père de famille se rendait à l’école avec ses deux enfants à vélo et alors qu’ils roulaient sur la chaussée, ils ont été percutés par un camion-benne, ce qui a causé la mort d’un enfant de deux ans. Lorsque les pompiers arrivent sur le lieu de l’accident, l’enfant est déjà en arrêt cardio-respiratoire, il a donc tout de suite était transporté à l’hôpital Necker mais il meurt avant même d’avoir été pris en charge. L’enfant n’a malheureusement pas pu être réanimé. Le frère ainsi que le père qui ont été légèrement blessés ont été transportés à l’hôpital. 

Une enquête a été ouverte afin d’élucider cette affaire. Le conducteur du camion-benne a affirmé qu’il n’a pas vu le vélo dans son angle mort. Suite à ça, il a donc été mis en examen pour homicide involontaire et blessures involontaires. L’homme qui conduisait le camion-benne a été placé sous contrôle judiciaire.

Quelles sont les causes des accidents de vélo ?

Selon une étude, L’IFSTTAR distingue deux causes d’accidents de vélo :

  • La première constatation est la chute du cycliste. Dans 70 % des accidents de vélo, en effet, le cycliste chute seul et c’est ce qui entraine une collision. 

Pourquoi est-ce que le cycliste chute seul ?

Les raisons de la chute du cycliste sont principalement lorsqu’il tente d’éviter un usager, dans 3 % des cas il essaye d’éviter un piéton et dans 29% des cas il essaye d’éviter l’ouverture d’une portière. Ou encore le cycliste peut tomber en évitant un obstacle. Par exemple, un trottoir, un poteau ou un véhicule en stationnement… Les conditions météorologiques ont aussi été prises en compte : lorsque la voie est mouillée, le vélo risque de plus glisser qu’en temps normal ou encore lorsqu’il fait nuit et qu’il n’y a pas beaucoup d’éclairage. Enfin, le cycliste risque plus de chuter en cas de déséquilibre, lorsqu’il est chargé ou qu’il porte un sac.

Mais les accidents peuvent parfois être très graves et surtout s’il y a un manque de vigilance que ce soit pour le cycliste ou pour le conducteur.

  • D’autre part, le cycliste peut chuter par l’intervention d’un autre usager.  Sur 100 accidents de vélo, 30 sont causés par la chute d’un cycliste par l’intervention d’un autre usager selon L’IFSTTAR. Ces chutes arrivent car soit les vélos manquent de prudence et de vigilance par exemple lors des intersections, dans certains cas les vélos coupent la route aux autres usagers. Ou encore lorsqu’un cycliste se trompe de trajectoire et veut reprendre son chemin, il arrive qu’il puisse perdre le contrôle de son vélo ce qui entraine une collision et une chute du vélo. Mais les vélos ne sont pas les seuls responsables dans cette histoire. S’agissant des automobilistes, eux aussi, manquent de vigilance. En effet, les angles morts des poids lourds, bus, cars, et des véhicules utilitaires sont la menace des cyclistes. Une collision pareille peut être fatale pour le cycliste, de nombreux accidents similaires ont causé la mort de cyclistes.

Cyclistes et conducteurs soyez donc extrêmement prudents afin d’éviter le pire et si vous êtes victime d’un accident similaire, notre Cabinet expert en dommages corporels pourra vous aider au mieux.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest